Mardi 12 décembre 2017 RSS
Logo Actualités Locales

Campagne salaires : partout en France !

Article publié le 17 juin 2015

La CGT a lancé une grande campagne de pétitions : « Augmentez les salaires, les minimas sociaux, les pensions ». Objectif : que d’ici au 25 juin soient recueillies 100 000 signatures, qu’un maximum de salariés s’expriment sur leurs besoins, formulent des revendications. Les équipes militantes se déploient donc partout en France pour recueillir signatures et expressions.

Parallèlement, les luttes sur la question des salaires continuent de se développer dans les territoires et professions. Le 5 juin dernier, par exemple, les auvergnats de la Routière (Cola, Eurovia et Eiffage TP) débrayaient 2 heures pour une augmentation des salaires.

Le 8 juin, les salariés d’Otis étaient mobilisés à l’appel de leurs organisations syndicales CGT, CFDT, CFTF, CFE-CGC et FO.

Depuis le 8 juin, les salariés de la société de transport Fedex sont en action dans l’unité syndicale pour revendiquer une augmentation de 5 %.

Le 15 juin, les salariés des Apave étaient mobilisés également à l’appel de la CGT, CFDT, CFTC, CFE-CGC et FO.

Les actions de 100 % des éboueurs de l’agglomération du Puy-en-Velay pendant dix jours ont permis de reconnaître la pénibilité et d’améliorer leurs conditions de travail, aux ripeurs de changer de poste au bout de 15 ans, la négociation pour la reconnaissance de la catégorie active (retraite anticipée étendue à tous les agents de la collecte), l’augmentation de tous les salaires d’ici à la fin du mois de juin 2015.

Les salariés de l’entreprise Assystem sont en lutte depuis plus d’un mois pour exiger une autre répartition des richesses. La direction propose un budget pour les augmentations de salaire de 1 % de la masse salariale alors que les actionnaires engrangent dividendes et plus-values.

Le 25 juin sera ainsi marqué par de grands temps forts de mobilisations départementales, régionales. En Île-de-France, une manifestation régionale interprofessionnelle sera organisée à 14h00 de Montparnasse au Ministère du travail.