Vendredi 18 août 2017 RSS
Logo Actualités Locales

Elections CMCAS : la CGT portée par la démocratie partout sur le territoire !

Article publié le 28 novembre 2014

Nous avons été 180 793 agents, actifs et inactifs, à nous exprimer pour prendre notre avenir en main et réaffirmer que nous voulions décider du devenir, du contenu de nos garanties collectives et de nos activités sociales.


Le taux de participation atteint 67,53 % soit 7 points de plus qu’en 2009 et 28 854 voix exprimées supplémentaires.
Parmi les actifs, 88 830 salariés soit 61,50 % se sont exprimés.
Concernant les inactifs, 3 sur 4 ont pris part au vote (91 963 salariés inactifs soit 74,50 %). Ils démontrent ainsi leur volonté du maintien d’égalité de traitement avec leurs collègues actifs.
Dans un contexte général visant à discréditer l’action syndicale et son utilité, ce vote massif marque notre intérêt à la gestion syndicale et pluraliste de nos Activités Sociales.

Nous avons placé la FNME-CGT en tête dans le pays avec 50,55 % des voix.


En faisant le choix de la solidarité, du partage et du collectif, nous avons décidé de placer à nouveau et de façon indiscutable la CGT et ses propositions en position de majorité absolue.

Sur Marseille, les résultats (cf. tableau) sont un encouragement à poursuivre et amplifier la prise en main des activités sociales par les milliers de nouveaux actifs.

 



Dans les IEG, depuis les dernières élections de 2009, ce sont plusieurs milliers de jeunes de tous collèges qui ont été intégrés aux Activités Sociales gérées par les CMCAS. Partout ils se sont particulièrement mobilisés pour voter, comme le reste de leurs collègues. Dans ce contexte, le fait que le personnel actif, si profondément transformé depuis 2009, ait renouvelé les choix faits depuis plus de 50 ans, est en soi une victoire pour nos Activités Sociales.

Le Syndicat Territorial CGT des IEG Marseille se réjouit du résultat de ces élections, comme une reconnaissance de l'action quotidienne résolue de ses militants sur le terrain et comme un encouragement à combattre les modèles libéraux de concurrence dont actifs et retraités subissent les dégâts quotidiens, en portant les valeurs de Service Public, de solidarité et de fraternité.