Lundi 11 décembre 2017 RSS
Logo Actualités Locales

Le gouvernement, une fois de plus, fait le choix du patronat et nous déplume !...

Article publié le 21 novembre 2014

C’est au détour de l’article 52 du Projet de  Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFFS) pour 2015 que nous apprenons l’intention du gouvernement de « forfaitiser le capital décès dans tous les régimes de retraite ».

 

En clair, cela signifierait dans les IEG le remplacement du secours immédiat en cas de décès, 3 mois de pension par un forfait de capital décès de 3 SMIC net (soit 3384 €).

 

Soit pour une très très grande majorité de retraités des IEG une perte sèche pour leur conjoint ou leurs enfants !...

 

Peut-on accepter une telle remise en cause ?

Faut-il seulement attendre et constater ?

 

A la CGT, nous disons NON !!!

 

Comme la Fédération qui est intervenue immédiatement auprès des Ministères, il importe que nous agissions !

 

Alors on se bouge !!!

On sollicite tous les collègues qui n’ont pas encore voté pour les élections de CMCAS (il reste 3 jours de vote par électronique, les 24, 25, et 26 novembre).

Chaque participation au vote comptera, chaque vote CGT sera une pierre du rempart à construire pour empêcher cette fuite en avant.

 

Et si nous voulons que cela change vraiment, les retraités et les actifs doivent se donner l’outil dont ils ont besoin, une CGT beaucoup plus forte en nombre d’adhérents, des adhérents qui interviennent pour faire changer le cours de leur vie…

 

Alors, dans les heures qui viennent, on vote, on fait voter, et on invite nos collègues à construire l’outil de défense et de conquêtes dont ils ont besoin.