Mercredi 28 juin 2017 RSS
Logo Actualités Locales

Elections CMCAS du 24 au 26 novembre : mode d'emploi et enjeux

Article publié le 17 novembre 2014

 

« Cher(e)s Collègues,

 

Vous allez être amenés à voter pour vos Activités Sociales.

Ces élections sont importantes à plus d’un titre.

Elles vont déterminer la répartition entre les différentes Organisations Syndicales des sièges au Conseil d’Administration de votre CMCAS.

Ce vote va vous permettre de juger le bilan des différentes Organisations Syndicales depuis les dernières élections en 2009.

Elles vont permettre aux employeurs des IEG de mesurer l’attachement des Electriciens, Gaziers, actifs ou retraités, à leurs Activités Sociales et leur mode de gestion actuelle,: « par » le personnel et « pour » le personnel.

Ce mode de gestion unique au monde arraché en 1946 est le fruit des luttes de l’époque.

Le rapport de force des Electriciens et Gaziers a permis de le maintenir jusqu’à aujourd’hui (hormis pendant le coup de force des employeurs de février 1951 à février 1955).

Ce qui est en jeu également, c’est le maintien des moyens statutaires, ces moyens qui permettent à nos collègues convoyeurs d’accompagner nos enfants en colonies et qui permettent de faire vivre les SLV. Ni plus, ni moins…

C’est dire l’importance que revêt ce moment d’expression démocratique. »

 

Gilbert Benhamou

Secrétaire Général

du Syndicat Territorial CGT

des IEG Marseille

 

Sommaire

-  Elections CMCAS : les enjeux qui nous sont posés

-  Elections CMCAS : mode d’emploi

- Elections CMCAS : toutes les expressions CGT de la campagne

 

 

-   Elections CMCAS : les enjeux qui nous sont posés

Des Organisations Syndicales minoritaires ont choisi de bâtir leur campagne électorale sur la notion de « chèques », chèques vacances et chèques « réductions », certains allant jusqu’à afficher sans retenue les « 1500 » euros.

Sans retenue et sans explications. Car l'attribution de 1500 euros à tous relève de la plus grande démagogie…

1500 euros distribués = activités sociales éliminées !

Soit, il s'agit de redistribuer directement le 1% comme complément de revenu : et alors il faut expliquer que cela entraînera des destructions massives d'activités (4000 emplois supprimés dans le tourisme social par exemple), que cela entraînera la fin de tout un ensemble d'activités collectives, culturelles et sportives organisées par la CCAS comme par les CMCAS. Dans ce cas de figure, il faudrait savoir ce qu’elles entendent faire en matière de distribution : 1500 € pour tous ou maintien d'une certaine dégressivité en fonction du revenu. Dans cette dernière forme, plus juste, les cadres n'auraient pas 1500 € mais peut être plutôt 500 €. C'est déjà beaucoup moins attractif. D'autant que, si on en reste sur un plan strictement financier (qui n'est pas le seul dans notre conception des activités sociales), les agents y compris les cadres qui bénéficient des activités, des centres de vacances et des colonies pour les enfants économisent plus de 1500 € par an (et donc a fortiori plus de 500 €).

Soit, il s'agit de compléter l'offre CCAS d'activités collectives par des chèques vacances et là c'est le classique «demain on rase gratis». Il est impossible de faire les deux.

Concernant la validité de cette « revendication », il est quand même curieux que les représentants de ces « Syndicats » n’osent pas confronter leur point de vue au personnel (les tracts sont souvent mis sur les bureaux en l’absence des agents…), ni avec la CGT d’ailleurs.

C'est que les exemples ne sont pas enthousiasmants. Le dernier en date est celui de la CMCAS 93, reprise il y a trois ans par la CFDT et la CFE-CGC. La nouvelle équipe met en place les chèques vacances (+ divers voyages très chers) : au bout de deux ans, les réserves sont épuisées et la CMCAS est en quasi faillite. Que firent nos vaillants défenseurs des « chèques » ? Courageusement, ils démissionnèrent de leurs responsabilités laissant la CMCAS sans argent et sans pilote.

Ce sont les employeurs de la Branche qui sont contents d'avoir un tel soutien

Depuis le début, la CGT et la seule à s'être battue pour que chacune et chacun ait pu s'exprimer.

Comme on peut le voir, certains pour exister, à défaut de bilan flatteur à présenter au personnel, tentent d’attaquer la CGT par tous les moyens. Nous préférons mettre en avant notre bilan honorable puisque nous, nous en avons un.

 

A la démagogie, la CGT oppose la pédagogie.

A la délégation de pouvoir prônée par certains, la CGT oppose une gestion démocratique de chaque instant s’appuyant sur un réseau de militants investis.

A la mise en concurrence et l’isolement au travail, la CGT oppose des Activités Sociales soignantes, de qualité permettant à tous les bénéficiaires de resserrer les liens et de favoriser les solidarités.

 

Ne vous laissez pas hypnotiser par des affichages publicitaires qui n'ont aucune cohérence.  Votez CGT pour une gestion pluraliste, rassembleuse et responsable.

 

-  Elections CMCAS : mode d’emploi

Les élections par voie électronique se dérouleront de lundi 24 novembre à 8h00 jusqu’à jeudi 27 8h00, autrement mercredi soir.

 

ACTIFS

Vous avez dû recevoir par courrier vos codes personnels pour voter.

Avant toute chose, prenez-les en photos avec votre téléphone pour pallier à une éventuelle perte, puisque ce protocole électoral interdit la possibilité de redemander ses codes…

Ces codes sont inopérants pour le moment. Ils seront activés dès lundi 24 novembre 8h00, heure d’ouverture du vote.

 

INACTIFS

Après avoir reçu une enveloppe pour le vote par correspondance, ils vont recevoir un nouveau courrier avec les codes électroniques. Bien sûr, seuls ceux qui n'ont pas voté par correspondance pourront voter électroniquement. Pour les autres, ils pourront accéder au site de vote mais leurs codes seront inopérants.

 

La connexion devra se faire sur le site sécurisé suivant :

https://vote.election-europe.com/CMCAS

Il vous sera alors demandé d’entrer CODE IDENTIFIANT et le MOT DE PASSE.

 

-  Elections CMCAS : toutes les expressions CGT de la campagne

 

- Tract CGT "La CGT et les vacances : un droit fondamental, une nécessité !"

- Tract CGT "On peut être jeune est avoir des convictions"

- Tract CGT "Les Séjours Jeunes, un lieu de rencontre et d'apprentissage unique"

- Tract CGT "L'action Sanitaire et Sociale, une nécessité indiscutable"

- Tract CGT "Avec vos Elu(e)s en CMCAS, innovons dans la réponse aux besoins"

- Tract CGT "Négociation "Moyens Bénévoles" : gardons pour chacun le droit d'être acteur de ses Activités Sociales"

- Tract CGT "La situation financière de la CCAS est saine, un nouveau souffle pour le patrimoine"