Lundi 26 juin 2017 RSS
Logo

Ensemble, mettons fin au hold-up sur le 1 %, exigeons notre dû ! Tract UFR FNME CGT

Article publié le 09 mai 2014
A ce jour, les menaces qui pèsent sur le mode de financement et la gouvernance de nos activités sociales depuis l’ère SARKOZY (lettre injonction de BORLOO de juin 2010) n’ont toujours pas fait l’objet d’aucun arbitrage du gouvernement Hollande.
 
Fin 2012, nos employeurs se croyaient autorisés à les promouvoir… L’action des personnels du 20 décembre a pu remiser leurs prétentions…
 
Rappelons-nous toutefois que lors de la délégation pluraliste en Préfecture de Marseille, que le représentant local de la CFDT, comme en écho aux revendications patronales, s’est agenouillé pour implorer, une « modernisation de la gestion de nos activités sociales » (sic) !...
 
Quelles seraient les conséquences, demain, si par mésaventure, les élections de Novembre prochain se traduisaient par un faible nombre de participants et / ou une CGT
affaiblie ?...
 
Nul doute que cela constituerait un terreau fertile pour les employeurs et leur trio de Daltons pour déstructurer rapidement 50 années de reprises des activités par le personnel !... Une, à n’en pas douter et à très court terme, serait le retour au droit commun et l’éviction des pensionnés de leurs activités sociales...
 
Les menaces sont lourdes… depuis 2000, date de la première loi modifiant le paysage de l’énergie en France, c’est l’opacité la plus totale sur le calcul du 1 %, les moyens financiers de nos activités sociales.
 
La Cour des Comptes, elle-même, considère que pour les exercices de 2005 à 2009, il manque au moins 180 millions d’euros pour les activités !...
 
Outre cette opacité, on constate la volonté des principales entreprises des IEG à verser ce qu’elles veulent bien au 1 % avec l’assentiment silencieux du gouvernement…
Il a même fallu faire condamner EDF par la justice en 2013 pour qu’il s’acquitte du montant, pourtant validé par la tutelle…
 
C’est inacceptable, et il faut y mettre fin, cela dépend de nous, agents actifs et inactifs, la CGT sera toujours de votre combat…
 
C’est une affaire de choix, ou l’homme, ou la finance !...
 
 
Lire le tract UFR FNME CGT...