Samedi 24 juin 2017 RSS
Logo Actualités Locales

Situation dans le pays, dans les IEG et sur le périmètre de notre Syndicat : rapport introductif du Secrétaire Général à la Commission Exécutive du 8 décembre 2016

Article publié le 08 décembre 2016

Rapport introductif à la Commission Exécutive

du jeudi 8 décembre 2016 à Arenc

 

 

National

Il faut rappeler à nos collègues que le contenu de la Loi « Dumping Social » est toujours aussi dangereux pour les droits des salariés, de tous les salariés.

Répétons-le à l’envi : cette loi « Dumping social » est elle-même une mesure d’insécurité !

La CGT continuera à la combattre sur la base du slogan : « La Loi EL KHOMRI n’entrera pas dans mon entreprise ! ».

Les premiers décrets d’application de cette loi scélérate sont publiés.

Et notamment, ceux relatifs à l’inversion de la hiérarchie des normes !

Déjà, au sein du Conseil Régional tombé entre les mains d’ESTROSI, la direction s’est empressée de dénoncer les accords temps de travail de 2000 portant sur les 35 heures…

Ceux qui ont prétendu que les agents des IEG et les fonctionnaires ne seraient pas touchés vont devoir en répondre devant le personnel !

L’heure est vraiment à la mobilisation et à l’adhésion à la CGT !

Depuis notre dernière CE, il y a beaucoup de « nouveautés » : la droite a choisi son candidat en la personne de FILLON (à l’origine de la loi NOME et ancien 1er Ministre de Sarkozy), le président HOLLANDE ne se représentera pas, MACRON est candidat, tandis que les Communistes ont choisi de soutenir MELENCHON.

On assiste à une surenchère des candidats libéraux aux élections présidentielles que l’on pourrait résumer ainsi : la forme diffère, le fond demeure…

Un véritable matraquage médiatique est en marche pour préparer de nouveaux reculs sociaux quel que soit qui sera élu : liquidation de notre Sécurité Sociale pour le plus grand plaisir des financiers, fin des 35 heures qui augmenterait encore le nombre de privés d’emploi et dégraderait les conditions de vie des salariés, fin du CDI pour mieux précariser et exploiter les salariés, déclarations fracassantes envers les grévistes et la CGT en particulier pour mieux les criminaliser…

Il est surprenant de constater que ce matraquage est d’une telle ampleur que beaucoup s’expriment comme si FILLON était déjà élu Président de la République !!!

Au regard du quinquennat d’HOLLANDE, des programmes de la droite et de l’extrême droite, de MACRON…, il est de la responsabilité de la CGT de mettre les questions sociales de progrès au cœur du débat des présidentielles et des législatives.

Le 26 novembre, l’Union Départementale CGT 13 a organisé une manifestation départementale « pour vivre et travailler dignement dans les Bouches du Rhône », avec comme objectif de donner aux salariés, aux militants, des temps de convergences d’actions. Ce fut une belle manifestation, bien colorée, même si au final, il manquait beaucoup de monde, dont un certain nombre de camarades de notre CE.

Le 13 décembre, nous battrons le pavé, suite aux annonces d’ESTROSI concernant les politiques régionales, à l’appel des 6 Unions Départementales de PACA, avec le Comité Régional. Le rendez-vous est fixé à 11h00 devant le Conseil Régional.

La construction du 13 décembre est à faire dans chacune de nos entreprises. Il est nécessaire de faire le lien avec nos revendications propres. Il faut, partout où c’est possible, travailler à des expressions spécifiques du Syndicat.

Suite à l’action en justice de la CGT pour empêcher qu’un Syndicat qui prône la préférence territoriale puisse se présenter, le gouvernement a profité de cette occasion pour reporter les élections T.P.E. On peut dire qu’ils mettent les moyens pour qu’il y ait le moins de participation possible. C’est notre dernière Commission Exécutive avant ces élections. Il est déterminant de veiller à l’implication la plus large des syndiqués CGT dans cette dernière ligne droite pour que les plans de travail des Unions Locales et des Professions soient tenus.

Lors de la prochaine CE de l’UD du 9 janvier, le film « La Sociale » sera visionné et pour rappel, les vœux de l’UD auront lieu le 26 janvier.

 

IEG

Des décisions historiques se jouent en ce moment : ni plus, ni moins que le devenir de nos Activités Sociales et notamment leur financement !

La Commission Paritaire de Branche (CPB) du 22 novembre a été annulée à la demande des employeurs, remplacée par un Groupe de Travail Paritaire « financement » qui s’est tenu le 29 novembre pour aborder le nouveau mécanisme de financement en vue de la modification de l’Article 25 sur ce point.

Le 6 décembre à l’appel de la seule FNME CGT, nous nous sommes rassemblés devant la Préfecture : 200 agents actifs et inactifs en tout provenant de nombreux Syndicats CGT IEG qui appelaient avec nous : RTE, Centrale de Gardanne, Provence, SNPI et Var. Afin de représenter l’ensemble des entités présentes, 13 camarades ont été reçus en délégation par la Chef de cabinet du Préfet et 2 représentants de la DIRECCTE.

Le 6 décembre au soir, j’ai eu la chance de discuter avec des camarades siégeant à la CPB conclusive tenue la journée même.

Verdict : les employeurs acceptent la proposition de financement de la CGT visant à faire contribuer les 4 pans du secteur énergétique : Production, Transport, Distribution et Commercialisateurs… Mais… les employeurs, aidés en cela par l’absence d’appel à l’action des autres Organisations Syndicales et la faible mobilisation du personnel lors de la journée d’action du 6 décembre ne lâchent pas sur le coefficient revendiqué par la CGT qui permet d’obtenir 500 millions d’euros mais imposent le leur : 390 millions d’euros en tout !

Nous devons en tirer les constats qui s’imposent et corriger le tir partout !

Le compte rendu de la Fédé devrait arriver aujourd’hui…

Pour les autres sujets, restauration méridienne, moyens bénévoles et mise à disposition des salariés, les discussions et négociations se poursuivront début 2017 dans le cadre d’un calendrier que nous ne connaissons pas à ce jour.

Les élections IRP se sont déroulées du 17 au 24 novembre dernier : la CGT perd en moyenne 2 % dans la Branche… mais la 2ème orga est reléguée à plus de 20 % derrière…

Nous avons besoin de prendre un temps pour analyser ces résultats.

Les Elections CMCAS se tiendront du 16 au 22 novembre 2017.

 

Notre Syndicat

Nous enregistrons plusieurs nouvelles adhésions, y compris de femmes : 2 à l’USR au Patio, 3 DR Elec au Merlan, 1 UCF Calanques et 1 DR Elec à Arenc à venir…

Des jeunes agents commencent à vouloir s’impliquer tandis que ceux qui le sont déjà souhaitent monter d’un cran leur investissement.

Journal de notre Syndicat : des camarades ont des propositions à présenter, travaillées au sein de leur Section Syndicale.

Communication : le dernier Bureau a abordé un moment les outils pour bonifier notre com’, notamment notre site internet.

La Commission Jeunes s’est réunie pour la première fois la semaine dernière et a déjà acté plusieurs choses…

D’ores et déjà, nous devons planifier les réunions de nos Sections Syndicales pour l’année 2017, tandis que les traditionnelles réunions de Syndiqués sont déjà calées au mois de janvier.

Il m’est impossible de terminer mon rapport sans évoquer ma convocation à la police du 30 novembre dernier.

250 camarades venus de 4 coins de Paca et Laro sont venus me soutenir.

Des IEG mais aussi de l’interpro : PAM, Dockers, Impôts, Orange, UL Centre, UL Sud…

Pour en avoir parlé avec plusieurs d'entre vous, j'étais conscient depuis un moment que cela arriverait. La question était juste : "quand ?".

Manifestement, la CGT dérange et notre Syndicat sur Marseille en particulier…

Le travail de formation que nous opérons en direction des jeunes agents depuis des années, notre vie syndicale, notre communication… a permis de mettre plusieurs fois le personnel en action dans la rue et sur les sites de travail, avec quelques luttes victorieuses !

Nos employeurs ont été plusieurs fois ébranlés, impuissants face au nombre et à la détermination de la jeunesse.

Continuons à renforcer notre CGT et à la rendre plus efficace, seul rempart pour contrer les mauvais coups qui se profilent…

Au contraire de baisser la tête, ripostons plus nombreux dès que c’est possible !

Merci à tous d’avoir été présents et d’avoir œuvré pour que ces 250 camarades aient été présents à ce rassemblement de soutien.

Nul doute que cela a pesé sur l’issue de cette affaire…

 

Dates à retenir

Jeudi 8 décembre à 20h00 : projection du film de Gilles Perret « La Sociale » organisé par notre CMCAS à la salle de spectacle de la Penne sur Huveaune. 250 places. Projection + apéro gratuits.

Mardi 13 décembre :

-         Conseil Général décentralisé (2 mandats pour notre Syndicat) à Nice

-         Manifestation à Marseille à l’appel de la Région CGT Paca pour la défense de l’emploi industriel et l’arrêt de la politique antisociale d’Estrosi

-         Journée d’action des retraités UFR pour la défense de leurs revendications.

-         Journée d’action du groupe Engie

 

Merci et maintenant à vous la parole.